Être sur son X


Il y a quelques années, j’ai travaillé dans un centre d’appel avant d’obtenir un emploi dans mon domaine professionnel. J’avais vraiment l’impression que certaines personnes attendaient leur retraite avec impatience. J’entendais souvent : « Hey c’est plaisant ! On est mercredi, c’est le milieu de la semaine ! » ou encore « Youppi, on est vendredi, la fin de la semaine arrive ! ». Ce n’était pas la majorité, mais ceux qui mentionnaient ces phrases avaient fort probablement perdu la passion pour leur travail. Ils n’étaient probablement plus sur leur X en emploi. Ceci m’a fait réfléchir. Je me suis dit que c’est intéressant d'avoir un emploi permanent et de bonnes conditions, mais qu’en est-il de ma motivation à venir travailler ? Est-ce que je vais passer ma vie à attendre après les fins de semaine pour être heureuse ? Je me rappelle avoir pensé que ça serait long, même très long. Il faut dire qu’il me restait plus de 30 années à travailler!

Outre les commentaires associés au « mercredi et au vendredi », il est possible de déceler d’autres signes avant-coureurs de son insatisfaction au travail comme le fait de se réveiller et ne pas avoir l’envie de se rendre au travail. La manifestation de signes physiques, l’anxiété et le sommeil perturbé peuvent constituer de bons indices. Le détachement envers les collègues, le supérieur et l’organisation ainsi qu’une perte de sentiment d’appartenance envers eux peut être également un indice. De plus, les gens aux prises avec un manque de satisfaction au travail risquent d’avoir un changement d’humeur, des absences au travail plus fréquentes et des problèmes de santé physique.

Ce qui peut déclencher l’insatisfaction au travail, ce sont les tâches qui nous plaisent moins, l’environnement de travail qui peut être toxique, la charge de travail exagérée et quelquefois, un manque de reconnaissance de la part des employeurs. Un bilan de carrière serait une étape importante pour bien déterminer notre objectif d’emploi. Il n’est pas toujours nécessaire de retourner sur les bancs d’école pour trouver un emploi qu’on aime. Parfois, quelques changements peuvent faire toute la différence.

Puisqu’une grande partie de notre vie est consacrée au travail, mieux vaut exercer un emploi que nous apprécions. Lorsque nous sommes sur notre X, nous avons le sentiment d’être à la bonne place et le travail occupé met nos forces et talents en valeur. Nous avons également plus d’énergie et le sentiment de contribuer à quelque chose d’important. Avoir l’impression que le temps passe vite et éprouver le désir de se mettre à la tâche sont des indices que nous sommes sur notre X. Pour nourrir notre sentiment de contribuer à quelque chose d’important, nous pouvons poser de simples gestes, tels qu’aider un ou une collègue et de savoir que cette tâche aura un impact pour les autres. Il est important de savoir qu’être sur notre X ne nous limite pas à une seule activité, nous pouvons aimer plusieurs activités, par exemple : un musicien peut apprécier jouer de la musique, mais aussi aimer composer des chansons. Et bien sûr, notre X évolue tout au long de notre vie, puisque nos passions peuvent changer!
 

Catherine Boulanger, conseillère en emploi au C.A.R.E. Montmagny-L’Islet
 


Sources :

  • Sheska Ulysse et Marie-Josée Sauvé, Suis-je sur mon X professionnel ? paru sur le site Orientaction le 7 janvier 2021.
  • Carole Doucet, Martin Ducharme, Êtes-vous sur votre X ? paru sur le site Gestion HEC Montréal, le 20 juillet 2017.

< RETOUR
TROUVER UN EMPLOI —
Offres d'emploiOpportunités
professionnelles
TROUVER UN CANDIDAT —
PROFIL DE candidatS
PARTAGEZ CETTE PAGE :

 

Montmagny |  Saint-Fabien-de-Panet | Saint-Pamphile | Saint-Jean-Port-Joli

 

Téléphone :  418 248-9559 | Sans frais : 1 877 337-9559

 

 

— Suivez-nous —

 

 

ACCUEIL | PLAN DU SITE   | NOUS JOINDRE | INTRANET | ACTUALITÉS | ABONNEMENT À L'INFOLETTRE

Le C.A.R.E | Centre d'aide et de recherche d'emploi Montmagny-L'Islet 2021 © Tous droits réservés / Propulsé par creaWEB4 - Création site Internet - iClic.com