Un conflit, ça peut arriver à tout le monde!


Les désaccords et les conflits dans la vie en général et en milieu de travail sont normaux et relativement courants. Bien que désagréable comme situation, il n’en reste pas moins que tout travailleur pourra l’expérimenter au cours de sa carrière. Que faire quand cela arrive? Comment réagir et vers qui se tourner? Dans un premier temps, pas de panique!

Le mot d’ordre à retenir ici est le RESPECT! Il faut chercher à résoudre ce conflit ou ce différend de la manière la plus constructive et positive possible, et ce, pour chacune des parties impliquées. Il sera également important de réagir rapidement afin que la situation ne dégénère pas en état de crise pour l’entreprise.
 

Les études rapportent de nombreux effets négatifs sur les individus qui vivent un conflit au travail. Parmi ceux-ci, on retrouve :

  • Perte de sommeil et d’appétit
  • Perte de motivation
  • Anxiété
  • Diminution de la performance
  • Diminution de la confiance en soi
  • Absentéisme
  • Épuisement professionnel



Voici quelques conseils si jamais vous sentez que la situation se dégrade :

  1. Prendre un temps d’arrêt. Ne pas argumenter sous le coup de la colère. Il serait mieux, avant de vous lancer dans une discussion houleuse avec votre collègue, que vous soyez calme et prédisposé à la discussion. Si vous êtes trop émotif, il est possible que vous ayez de la difficulté à faire passer votre message de façon constructive. Prenez un moment pour retrouver vos esprits afin de mieux utiliser votre raison lorsque vous ouvrirez la discussion.
  2. Faire preuve d’empathie. Il serait pertinent que vous tentiez d’analyser la situation du point de vue de l’autre et de comprendre sa vision des choses et son besoin sous-jacent. Essayer de différencier le conflit de la personne avec qui vous le vivez. Soyez capable de vous remettre en question. Si vous êtes impliqué dans un conflit, force est d’admettre que vous avez votre part de responsabilités.
  3. Discuter avec votre collègue. Lorsque les 2 parties impliquées seront disposées et auront le temps, il serait bien d’avoir une discussion franche et axée sur l’écoute et la résolution de conflit. Démontrez votre bonne foi et votre souhait de voir la situation s’améliorer. Parlez de vos besoins et soyez ouvert à ceux de l’autre. Ne faites pas de critique ou de reproches à l’autre personne. Axez vos interventions sur des faits observables plutôt que sur des interprétations ou des jugements. Montrez-vous ouvert à recevoir les propos de l’autre et à vous remettre en question sur vos propres agissements. À ce stade-ci, de bonnes techniques de communication seront un atout majeur. Une méthode telle que la communication non violente (« Je me sens… car j’ai besoin de … ») combinée à une écoute active pourraient être des stratégies efficaces afin de s’exprimer adéquatement.
  4. Adopter une approche constructive et positive afin de résoudre le problème. Attardez-vous sur les solutions et non sur les raisons du conflit. Mettez à contribution chacune des parties impliquées afin de découvrir la solution gagnante pour tout le monde. Évitez également d’envenimer la situation en répandant des informations négatives à propos de votre collègue. Soyez patient et donnez-vous le temps de reconstruire votre relation sur de bonnes bases où la communication se fera de façon authentique.
  5. Solliciter une intervention extérieure. Si jamais vous sentez que vous êtes dans une impasse, il n’y a pas de honte à demander l’aide extérieure afin de dénouer ce conflit. À ce moment, votre superviseur peut s’avérer d’une grande aide, à condition que ce dernier soit outillé dans la gestion de conflit.



Il est toujours mieux de travailler en amont, c’est-à-dire de tenter de prévenir les conflits avant qu’ils ne se produisent. À cet effet, voici quelques conseils que vous pouvez suivre :

  • Promouvoir une culture d’entreprise bienveillante et fondée sur la confiance et la collaboration.
  • Éviter les zones floues en établissant clairement les rôles et responsabilités de chacun. La création de processus et procédures peut également aider à définir les méthodes de travail adéquates. Les employés devraient savoir en tout temps leurs tâches et à quelle personne ils doivent se référer.
  • Développer son savoir-être afin de mieux travailler en équipe : se connaître (ses limites et ses forces), connaître les autres et être flexible.
  • S’outiller afin de mieux communiquer et éventuellement être plus compétent dans la résolution de conflit.



En terminant, la résolution d’un conflit peut être une belle occasion de solidifier les relations de travail avec un collègue ou un supérieur. Les personnes résilientes sauront apprendre de cette expérience et en tirer des leçons pour développer leurs compétences interpersonnelles, ce qui sera bénéfique pour leur milieu de travail!

 

Stéphanie Morin
Conseillère en emploi
C.A.R.E. Montmagny-L'Islet


< RETOUR
TROUVER UN EMPLOI —
Offres d'emploiOpportunités
professionnelles
TROUVER UN CANDIDAT —
PROFIL DE candidatS
PARTAGEZ CETTE PAGE :

 

Montmagny |  Saint-Fabien-de-Panet | Saint-Pamphile | Saint-Jean-Port-Joli

 

Téléphone :  418 248-9559 | Sans frais : 1 877 337-9559

 

 

— Suivez-nous —

 

 

ACCUEIL | PLAN DU SITE   | NOUS JOINDRE | INTRANET | ACTUALITÉS | ABONNEMENT À L'INFOLETTRE

Le C.A.R.E | Centre d'aide et de recherche d'emploi Montmagny-L'Islet 2022 © Tous droits réservés / Propulsé par creaWEB4 - Création site Internet - iClic.com